connexion     essai
FAQ - Diversification
Qu'est-ce que la diversification d’un portefeuille de fonds et à quoi sert-elle?

Cela consiste à «combiner» des fonds pour bâtir un portefeuille de fonds. En «mariant» de façon appropriée des fonds qui ont une belle performance d’investissement, on peut diminuer le risque d’un portefeuille pour qu’il soit inférieur à celui des fonds qui le composent et à celui de l’indice de référence, tout en ayant un rendement plus élevé que l’indice et des fonds qui le composent. Un portefeuille de fonds mal diversifié peut très bien faire le contraire.

Comment faire pour savoir si les fonds dans le portefeuille sont bien combinés et que notre portefeuille est bien diversifié?

On peut le voir selon certains graphiques comme ceux du chapitre 1 ou par des valeurs précises pour certaines mesures, comme celles du chapitre 5.

Est-il possible de bâtir des portefeuilles impressionnants en combinant n’importe quel beaux fonds?

Bien sûr que non. Ce n'est pas parce qu’on met ensemble deux belles personnes que cela veut dire qu’on aura un beau couple. C'est la même chose pour des fonds. il faut savoir comment les marier, savoir travailler avec les « poneys » et les purs-sangs », etc. 

Est-ce qu'une diversification par région géographique est encore pertinente vu que le monde économique et financier est maintenant interdépendant et mondialisé, comme les ressources, l’énergie, les matériaux, la finance, la consommation, etc.?

Les régions géographiques sont plus interdépendantes qu’il y a 10 ans. Aujourd’hui, il y a d'autres façons de diversifier qui sert mieux l’intérêt de l’investisseur.

Par exemple, prenons un portefeuille à 5 fonds diversifiés de la manière suivante : on y met un fonds canadien, un fonds américain, un fonds mondial (Europe ou Asie ou pays émergents), un fonds à revenus fixes et un fonds sectoriel. Imaginez que chacun de ces fonds est surpondéré en ressources énergétiques, mais vous ne le savez pas. Lorsque le prix du pétrole ou du gaz diminue, il diminue partout dans le monde en même temps et aucune région géographique n’en sera à l’abri. Ce sous-secteur est mondial, il n’est pas local. Résultat ? Tout votre portefeuille «plantera». Ce genre de portefeuille n’est pas du tout bien diversifié. Votre argent est seulement bien éparpillé selon différentes régions géographiques. Voir le chapitre 5. Demandez à votre conseiller comment il pourrait mieux répondre à votre besoin de protection de capital tout en respectant la Loi et votre profil d’investisseur.

On se demande si la bourse canadienne est vraiment si petite que cela en rapport avec les autres bourses dans le monde. Est-ce à cause de cela qu’on investir ailleurs.

C’est totalement faux. En termes de capitalisation boursière, sur environ 70 bourses différentes dans le monde, la bourse canadienne le S&P TSX, varie de la 6e plus grosse à la 9e plus grosse dépendamment des années. Lorsque cela va bien au niveau des économies dans le monde, le S&P TSX se situe environ au 6e rang et lorsque cela va moins bien, elle chute vers la 9e place. Vous pouvez vérifier cela sur le tableau suivant en date de juin 2015. Le S&P TSX est plus grosse que la bourse de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, de la Suisse, de l’Australie, de la Russie, etc.

tableau diversification 1

On se demande si les bourses sont surévaluées présentement (été-début automne 2015).

Selon une trentaine d’indicateurs économiques et financiers et boursiers, le S&P 500 américain est surévalué, comme c’est le cas pour plusieurs autres indices boursiers dans le monde. Pour en savoir davantage, je vous invite à voir les MP4’s sur le site MIDIF.ca pour plus de détails sur les indicateurs boursiers.